Les cellules souches

Les cellules souches sont des cellules à partir desquelles toutes les autres cellules spécialisées sont générées (cellules cardiaques, cellules sanguines, etc.). Elles ont à la fois la capacité de s'auto-renouveler à long terme et le potentiel de se différencier en de multiples tissus. Aucun autre type de cellule de l'organisme ne possède cette double capacité essentielle pour la « maintenance » quotidienne et au long cours de chacun des organes du corps humain.
Les cellules souches sont utilisées dans la médecine régénératrice pour régénérer et réparer des organes ou des tissus endommagés ou malades permettant ainsi de traiter des maladies jusqu’alors incurables.

Références

1 Krause, DS et al. (1996), CD34: structure, biology, and clinical utility. Blood 87:1–13

2 Wojakowski et al. (2004), Mobilization of CD34/CXCR4+ […] Circulation, 110, 3213–3220
3 Asahara, T et al. (1997), Isolation of putative progenitor endothelial cells for angiogenesis. Science 275:964–967
4 Lagasse, E et al. (2000), Purified hematopoietic stem cells can differentiate into hepatocytes in vivo. Nat Med 6:1229–1234. https://doi.org/10.1038/81326
5 Long-term benefit of intracardiac delivery of autologous granulocyte–colony-stimulating factor-mobilized blood CD34 + cells containing cardiac progenitors on regional heart structure and function after myocardial infarct Pasquet et al., Cytotherapy, 2009;11(8):1002-15
6 Wang, S-J et al. (2016), The Chondrogenic Potential of Progenitor Cells Derived from Peripheral Blood: A Systematic Review. Stem Cells Dev 25:1195–1207

7 Matsumoto, T et al. (2004), Circulating endothelial/skeletal progenitor cells for bone regeneration and healing. Bone 43:434–439.

8 Ratajczak, M et al. (2019). Very small embryonic-like stem cells (VSELs). An update and future directions. Circulation Research, 124, 208–210

Caractéristiques et potentiel des cellules CD34

Principalement localisées dans la moelle osseuse1, les cellules souches CD34+ peuvent facilement être mobilisées en grandes quantités dans le sang périphérique2.

Il a été démontré que, dans la semaine suivant un infarctus du myocarde aigu (IMA), les cellules CD34+ endogènes sont mobilisées en quantités augmentées de la moelle osseuse vers le sang périphérique. Des études expérimentales chez l’animal ont montré que ces cellules CD34+ mobilisées spontanément en réponse à l’IMA migraient vers le tissu cardiaque endommagé et se localisaient à la périphérie de la cicatrice, dont on suppose qu’elles limitent la fibrose et le remodelage post-infarctus. Mais la quantité de cellules mobilisées est insuffisante pour compenser la destruction par l’IMA de milliards de cellules cardiaques. Si l’on veut atteindre ce but, il est donc indispensable d’augmenter considérablement le nombre de cellules CD34+ potentiellement actives.

ProtheraCytes®

CellProthera a développé un procédé unique d’expansion cellulaire in-vitro ainsi qu’une technologie de bioproduction automatisée et propriétaire pour la production du médicament cellulaire ProtheraCytes® .

ProtheraCytes® est un greffon de cellules souches CD34+, enregistré par l’autorité réglementaire EMA en tant que médicament de thérapie innovante (MTI) et ayant le potentiel de régénérer divers tissus endommagés, entre autres le cœur.

L’action thérapeutique de ProtheraCytes® est obtenue grâce à plusieurs mécanismes intriqués, combinant différenciation cellulaire et effet paracrine.

La cicatrice inflammatoire de l’IMA sécrète des chimiokines cardioactives

      1. qui activent les cellules CD34+ injectées, les attirent et les retiennent dans la lésion cardiaque
      2. induisent in situ leur multiplication et leur différenciation, entrainant ainsi la régénération du muscle cardiaque.
      3. En parallèle, les cellules CD34+ activées vont excréter des facteurs paracrines solubles et des exosomes qui peuvent à la fois favoriser la prolifération des cardiomyocytes résidents, réduisant ainsi la fibrose.
Prototype StemXpand® V2 à 5 incubateurs pouvant traiter simultanément 5 patients

Technologie

CellProthera a décidé très tôt d’automatiser le procédé de fabrication des ProtheraCytes® afin de garantir un niveau de qualité élevé à des coûts raisonnables. A l’origine d’un consortium de cinq partenaires industriels et d’un institut de recherche, et avec le support de BPI France, CellProthera a développé une plateforme composée d’un automate StemXpand® et de kits à usage unique StemPack®, qualifiée pour produire des médicaments biologiques selon les normes pharmaceutiques en vigueur et pour administration à l’homme.