La société de biotechnologie française CellProthera réalise une première mondiale. Elle vient de traiter trois premiers patients avec des cellules souches sanguines pour restaurer leur tissu cardiaque après un infarctus.

C’est un motif d’espoir pour les personnes ayant subi un infarctus. Demain, grâce au traitement de thérapie cellulaire mis au point par CellProthera, elles pourront peut-être éviter de souffrir d’insuffisance cardiaque, un affaiblissement du coeur résultant de sa destruction partielle et pouvant nécessiter au bout du compte le recours à la greffe. La société de biotechnologie alsacienne a en effet débuté un essai clinique de Phase II dans le cadre duquel trois premiers patients ont déjà été traités. Il s’agit de personnes ayant subi un infarctus récent et dont la fonction cardiaque reste fortement impactée. Au total, 44 patients vont être recrutés en France et en Grande-Bretagne (33 traités et 11 non traités comme comparateurs).

Lire la suite de l’article sur le site Les Echos

Catherine Ducruet – Les Echos

28 janvier 2017