L’Etablissement français du sang de Besançon à produit des cellules-souches à partir du sang d’un patient victime d’un infarctus qui ont pu lui être administrées au CHU de Dijon afin de régénérer ses tissus cardiaques endommagés. Une solution rendue possible grâce à la société mulhousienne Cellprothera

L’Alsace

Pierre Laurent

18 mars 2021