La presse en parle

Une première mondiale alsacienne pour réparer le cœur

CellProthera, société issue de la recherche menée à Mulhouse par le Pr Philippe Hénon, a réalisé une première mondiale. Injecter des cellules-souches cardiaques dans le cœur battant pour réparer les lésions causées par un infarctus. (suite…)

Une technologie prometteuse pour les victimes d’infarctus

La société de biotechnologie française CellProthera réalise une première mondiale. Elle vient de traiter trois premiers patients avec des cellules souches sanguines pour restaurer leur tissu cardiaque après un infarctus. (suite…)

Nouvelle étape vers une thérapie cellulaire du cœur

STRASBOURG (Reuters) – CellProthera, une start-up française de biotechnologie, a présenté vendredi les premiers résultats de l’étude clinique de phase II concernant sa thérapie de régénération du muscle cardiaque par injection de cellules souches sanguines. (suite…)

CellProthera, la biotech qui répare les coeurs

Le prix Ubistart récompense les avancées médicales d’une start up alsacienne spécialiste du traitement des lésions cardiaques après un infarctus. (suite…)

Cardiologie

Une première à relativiser

 

L’annonce a été faite la semaine dernière : une greffe de cellules cardiaques dérivées de cellules souches embryonnaires a été réalisée à Paris il y a trois mois sur une patiente atteinte d’insuffisance cardiaque sévère.

(suite…)

DNA – MULHOUSE Biotechnologies

5 millions de plus pour CellProthera (suite…)

My Pharma editions

CellProthera lève 5 millions d’euros pour son traitement de rupture de l’infarctus sévère du myocarde (suite…)

Santé : le corps sous protection

Thérapies de rupture cardiaques : à la croisée de quatre approches pionnières : réels potentiels ou utopies ? (suite…)

Guérir après un infarctus : les promesses de la thérapie cellulaire

 

Chaque année, environ 17,3 millions de personnes meurent dans le monde des suites de maladies du cœur et des vaisseaux sanguins – soit près du double de toutes les victimes de la Guerre 1914-1918 !

 

Une équipe de chercheurs de Mulhouse, dans l’est de la France, a eu l’idée d’utiliser des cellules souches pour soigner les victimes d’infarctus. Les premiers résultats sont encourageants. (suite…)