Thérapie : Un processus clinique de « rupture »

L’objectif de CellProthera est d’offrir une alternative thérapeutique innovante aux patients victimes d’infarctus du myocarde sévère (IDM). Cette approche thérapeutique est basée sur la régénération structurelle et fonctionnelle du muscle cardiaque lésé ce qui permet d’éviter l’évolution de insuffisance cardiaque.

Après prise en charge du patient atteint d’infarctus et pose de stent(s), celui ci est dirigé vers un centre clinique agréé. Après mobilisation des cellules souches de la moelle osseuse vers le sang périphérique, une prise de sang permet de prélever une poche  de 250ml contenant les cellules souches autologues. Celles-ci sont alors sélectionnées puis mises en expansion dans l’automate StemXpand® durant neuf jours. Une deuxième sélection permet d’isoler les cellules d’intérêt – CD34+ – constituant le greffon ProtheraCytes®médicament de thérapie innovante (MTI). Celui-ci conditionné en seringues est transféré dans le centre clinique où l’injection dans la zone lésée du myocarde sera pratiquée par un cardiologue interventionnel.

Dix jours auront été nécessaires à la réalisation de ce traitement innovant. Des visites de suivi sont prévues à 1, 3 et 6 mois.

 

Schema Therapie
Déroulé du traitement.

Plus de 14 ans de recul

En partenariat avec l’IRHT de Mulhouse, une étude clinique, essai pilote (« preuve de concept ») a été initiée dès fin 2002 par le Professeur Hénon sur 7 patients atteints d’un infarctus du myocarde sévère -IDM-, dont 3 étaient en attente d’une transplantation cardiaque. Leur espérance de vie était alors de moins de trois ans. Tous ont été traités par injection intracardiaque directe de leurs propres cellules souches sanguines, réalisée à la fin d’une opération de pontage coronarien.Une amélioration progressive de leur fonction cardiaque a alors été observée dès le 3ème mois. Deux ans plus tard, les résultats ont montré un taux d’amélioration moyen de 64% de la fraction d’éjection par rapport aux valeurs pré-opératoires, atteignant jusqu’à 73% après 48 mois. Ils n’ont jamais nécessité la moindre ré-hospitalisation depuis l’injection du greffon cellulaire, et cela avec plus de 14 ans de recul pour le patient le plus ancien.

Après un récent IDM

infarcted-zone
Zone de l’infarctus carre-rouge

6 mois après la greffe des cellules souches

myocardial-regeneration
Régénération du myocarde carre-jaune

Ces résultats cliniques  sont confortés par PETScan (ci-dessus exemple d’un patient traité) montrant une véritable régénération tissulaire et vasculaire de la zone nécrosée du myocarde. Tous les patients ont aujourd’hui retrouvé une fonction cardiaque quasi-normale compatible avec une vie active, sans recourir à un traitement lourd.

Aujourd’hui, CellProthera dispose d’un recul de plus de 14 ans. Aucun autre traitement utilisé à ce jour, quel qu’il soit (stent, pontage, autres médicaments), ne permet d’obtenir de tels résultats.

Bénéfices

Patients

  • Améliore durablement la fonction cardiaque et donc la qualité et l’espérance de vie du patient
  • Evite un traitement médicamenteux lourd lié à l’insuffisance cardiaque
  • Nécessite une seule et unique injection intracardiaque du greffon – Procédure mini-invasive réalisée par voie vasculaire, à terme en ambulatoire
  • Représente dans certain cas une alternative efficace de substitution à la transplantation cardiaque
  • Diminue la mortalité liée aux infarctus du myocarde sévères
  • Elimine le risque de rejet du greffon car injection de ses propres cellules souches

Socio-économiques

  • Réduit significativement les coûts de prise en charge des patients insuffisants cardiaques post ischémique
  • Est un processus éthique car non utilisation des cellules souches embryonnaires
  • Réduit les coûts liés au traitement médicamenteux lié à l’insuffisance cardiaque
  • Réduit les coûts inhérents aux :
    – traitements existants (chirurgical, transplantation…)
    – hospitalisations multiples